TERRE ET POUDRE (à canon)

Ici, tout se joue entre la terre et la poudre à canon, entre l’amour et la haine…”

Terre et poudre à canon nous dépeint un chemin de croix des temps modernes, dont chaque station rythmerait un douloureux parcours vers la solitude et le déracinement. Ce chemin incontournable emprunté par tous ceux que l’absurdité de la guerre contraint chaque jour à l’exil.

C’est la réalité sans fard,
c’est la poésie à l’état brut,
qui vous emportera jusqu’aux cieux
au-delà des nuages.

Ce spectacle est une réflexion sur les drames de notre époque, sur la tragédie sans fin de tous ceux qui n’ont d’autre choix que de quitter leur terre, sur cet éternel exode vers un monde inconnu, avec son cortège de malheurs et de violences. C’est une réflexion sur le mystère de la force créatrice de la vie et sur le non-sens absolu de la haine qui ne saurait engendrer que la destruction… C’est donc aussi l’occasion de nous interroger une fois encore sur nous-mêmes : qui sommes-nous vraiment, et quelle est notre raison d’être ?

Tout cela se passe, cependant, dans un univers de fiction totalement assumée : une seule actrice, mais de nombreux visages, corps, personnages… Une multiplicité de couleurs, d’odeurs, de sonorités… Le tout comme une pure production de l’imagination.
Une tasse de café… Des puits qui parlent…
Des millions d’histoires vraies sous la forme d’un récit fantastique.

Ce spectacle est une expérience unique et très intense, qui ne laissera personne de marbre. Le spectateur sera sans doute poussé en dehors de sa zone de confort et il sentira peut-être la terre trembler sous ses pieds… C’est le prix à payer pour ressentir dans sa propre chair les frissons provoqués par cette histoire faite de terre et de poudre à canon. Une histoire qui par sa puissance poétique bouscule d’entrée le spectateur, en l’intégrant dans le spectacle lui-même, pour finalement le laisser bouleversé.

PHOTOS

La mise en scène

La structure dramaturgique originale créée par Vene Vieitez pour ce spectacle repose sur un pacte très intime avec le public, et sur un balancement permanent et vibrant entre les multiples personnages interprétés par Cecilia Scrittore, dont la technique d’utilisation du masque se révèle très innovatrice et quasi hypnotique.

Sur la scène, seulement quelques poignées de terre et quelques visages attendant patiemment leur tour pour raconter leur version de l’histoire. La mise en scène de Terre et Poudre à canon fait le choix de l’essentiel : pas de décors superflus, de gestes redondants, ou de musique descriptive. Dans ce spectacle, tout est indispensable et nécessaire… Comme l’est aussi cette histoire poignante.

La technique théâtrale

La compagnie Teatro Strappato a fait le choix du masque en cuir comme moyen d’expression central pour ses créations. Tant en ce qui concerne la création que l’utilisation de ces masques, elle est en recherche permanente de nouvelles formes et de nouveaux langages. Terre et Poudre (à canon) se situe pleinement dans cette philosophie de la compagnie : dans ce spectacle, le passage d’un masque (et donc d’un personnage) à un autre flirte avec l’art du transformisme, pour inviter le public à entrer dans un univers qui, n’existant que par le pouvoir de l’imagination, apparaît cependant comme d’un extrême réalisme. L’incroyable agilité de l’interprète parvient à faire oublier au public qu’elle est seule en scène pour incarner ces multiples personnages. Par un travail à la fois physique et vocal d’une grande virtuosité, elle parvient à exprimer à elle seule toutes les nuances et les contrastes de cette histoire bouleversante, et de ses nombreux protagonistes.

Dans ce spectacle, l’ambiance sonore vient suppléer l’absence de décors pour nous suggérer, comme par un langage métaphorique, la nature profonde de chaque personnage et ses émotions.

Terre et Poudre
(à canon)

Production
Teatro Strappato

Interprétation
Cecilia Scrittore

Écriture et mise en scène
Vene Vieitez

Création originale des masques
Cecilia Scrittore
et Vene Vieitez

Création sonore
Vene Vieitez

Création en mars 2022 à Séville en Espagne
Durée: 60 minutes
Public: à partir de 12 ans